La Douve Blanche IV

Conception design : Clément Blatter

Lumière : Léon Jacquier

CLIENT

Animal Records

ANNEE

2018

LIEU

Château d’Egreville, 77620

PHOTOGRAPHE

© Jabjah Prod

© Animal Records

© Théo Birambeau 

Opale Production

DESCRIPTION

La scénographie part du principe d’une architecture désarticulée, rappelant le langage du monde de la technique en le révélant au public d’une manière décalée. La scène est le lieu d’une explosion produite par la musique. Une éruption de grandes barres métalliques jaillissant de tous côtés, accompagnées d’un magma sonore et lumineux.

 

Cet enchevêtrement de lignes et de traits agit comme une écriture et devient un typographie formelle pleine d’énergie et de mouvement. Elle envahit la scène et déborde de son écrin pour briser le quatrième mur et se mêler au public. Des éléments de lumière viennent se greffer à la scénographie, apportant l’électricité nécessaire pour animer son mécanisme

et la rendre mouvante. Ces traits lumineux jouent avec la linéarité des structures treillis.

Les autres éléments lumineux sont diposées sur la scénographie pour redécouper les contours de la scène par la pénombre. Certains en arrière-plan viennent découper les ombres des structures pour créer un moucharabieh de lumières sur les côtés et le sol de la scène, comme des gobos.

Matériaux

Structure poutre treillis H30D, élingues

Lumière​

VDO Sceptron 10 - 100 Martin